Partagez sur Facebook !

Dernières Mises à Jours 13/06/18...

 

* Portée Chou : photos 7 semaines

 

 

 

Venez nous rencontrer lors de nos prochaines expositions canines 

 

 

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Le principale problème rencontré lors des fortes chaleurs avec votre chien, sera le coup de chaleurs ! 

 

Exemple le plus courant : le chien enfermé dans la voiture

 

On connaît l’hyperthermie (fièvre) liée à une maladie ou une infection.

Chez le chien, le coup de chaleurs correspond, quant à lui, à une hyperthermie sévère liée aux conditions extérieures.

Rappelons-le, le chien est un animal qui transpire très peu car il n'a que très peu de glandes sudoripares (qui servent à transpirer) pour la plupart situées sous leurs pattes. On observe ce phénomène de transpiration chez votre vétérinaire principalement lorsque votre animal est stressé et qu'il laisse de belles empreintes de pattes sur la table de consultation.

Pour réguler sa température, le chien a recours à sa respiration, qui joue un rôle très important. " L’air expiré (rejeté) est chargé de vapeur d’eau qui « transporte » la chaleur vers l’extérieur. L’animal inspire alors de l’air plus frais qui aide au refroidissement du corps."

 

Le cas du coup de chaleur chez le chien placé dans une voiture est le plus fréquent et aussi le plus mortel :

– Le chien attend patiemment le retour de son maître, dans sa voiture.

– Le soleil chauffe l’habitacle où la température peut rapidement monter à +50°C.

– Le chien expire de l’air chaud et humide mais l’air qu’il respire est encore plus chaud et également humide.

– La température du corps monte très vite et les symptômes apparaissent allant jusqu’à provoquer un œdème cérébral.

– Soit l’animal est sorti à temps soit il meurt rapidement dans le véhicule.

 

 

Les circonstances du coup de chaleur

 

Face à un coup de chaleur, le chien aura du mal à réguler sa température.

 

Les circonstances varient selon les cas :

 

Un excès physique pendant de fortes chaleurs (ballades trop longues, ou trop physiques car sentiers arides, sports canin type agility, cani-cross....., jeux dans l'excès), sans présence ou peu d'eau fraîche.

Un chien resté suffisamment longtemps dans un véhicule fermé ou peu aéré, à l'ombre ou au soleil,

Un chien obèse ou ayant des soucis cardiaques / respiratoires sera plus sensible face aux chaleurs

– Les races de chiens de type brachycéphales (face "écrasées") ont plus de difficultés à respirer et donc à se protéger par temps chaud. (boxer, bouledogue, carlin...)

Un chien attaché en plein soleil, même peu de temps sous un soleil de plomb de midi-16h.

 

Symptômes

 

Les symptômes du coup de chaleur sont principalement liés à l’augmentation de la température du corps et au problèmes de circulation sanguine que cela va entrainer.

 

On observera les symptômes suivants :

 

– . Le chien va haleter pour réguler au plus vite cette montée en température. La fréquence respiratoire sera très fortement augmentée (plus bruyante, plus rapide, et saccadée.

– Associé à l'halètement, le chien va saliver, ou "mousser" de la gueule, ce qui va entraîner une déshydratation par perte d'eau

– Le chien va peiner à tenir en place, une gène s'installe, il va essayer d'y remédier (tourne en rond, chouine, se couche se lève...). Vous aller vite comprendre qu'il ne va pas bien.

 Les vaisseaux sanguins se dilatent fortement (vasodilatation) afin d’évacuer la chaleur mais entraînent une accumulation de sang dans le cerveau. Cela entraîne l’œdème cérébral et l’animal commence a avoir des difficultés motrices et une baisse de la vigilance. Le chien est sonné par ce choc cérébral. 

–  Le chien va alors commencer à "manquer d'oxygène" et on notera une caractéristique type du coup de chaleurs par des muqueuses principalement la langue de couleurs bleue, violet, car le sang n'apporte plus assez d'oxygène : c’est la cyanose.

– Ensuite viennent l’abattement et la prostration. Des convulsions (tremblements violents) peuvent se manifester.

– La suite sera le décès de l'animal

 

Comment réagir face au coup de chaleur

 

Ce qu’il ne faut pas faire

– Ne pas immerger votre chien dans de l’eau très froide, ne pas utiliser de glace. Ne pas le refroidir trop vite.

– Ne pas faire descendre la température de votre chien trop bas. Si vous ne pouvez pas amener votre animal immédiatement chez le vétérinaire, il faut viser une température de 39 à 39.5°C.

Ne pas laisser l’animal sans surveillance.

Ne pas chercher à forcer votre chien à boire. Présentez lui l’eau et laissez le faire.

.

Ce qu’il faut faire

– Tout d'abord mettez votre chien au frais !

– Ensuite appelez un vétérinaire que vous emmenez votre chien pour un coup de chaleur car c'est une urgence vitale ! 

–  Si vous ne pouvez le prévenir de suite, et que vous êtes prêt d'une source d'eau procédez au rafraîchissement sinon courrez chez votre vétérinaire. Pensez à retenir l'heure à laquelle vous commencez le rafraîchissement, se sera toujours une aide pour le vétérinaire de savoir depuis quand la température est si élevée.
Pour le rafraîchir, faites le progressivement pour éviter un choc thermique ! Un chien souffrant d'un coup de chaleur aura une température corporelle dépassant les 42°C donc ne l'immergez pas dans une eau glacial à 15°C ! Le mieux sera de placer votre animal dans une cuvette type bassine ou baignoire, les pattes doivent trempées car elles sont les principales sources de régulations thermiques hors respiration. Commencez avec une eau très tiède/fraîche par les pattes puis progressivement montez la pomme de douche sur les flans du chien jusqu'au corps complet, rafraîchissez l'eau au fur et a mesure, jusqu'à immersion totale du chien hors tête. Prenez sa température régulièrement afin de voire la chute progressive.

Si vous refroidissez brutalement votre animal ses vaisseaux périphériques, qui servent à évacuer la chaleur, vont se contracter brutalement (vasoconstriction) et empêcher cette évacuation.

– Présentez de l’eau fraîche à boire et laisser votre animal se servir s'il est réveillé

– Si ne n'est pas le cas ou que vous voyez toujours pas de grosse chute de température, amenez votre chien directement chez votre vétérinaire dans une bassine d'eau ou entouré de linge humide avec de l'air frais dans la voiture. Votre vétérinaire prendra la suite avec également des perfusions pour réguler la température. 

 

Traitement du coup de chaleur

 

Le vétérinaire sera votre sauveur car même si vous arrivez à faire descendre la température votre chien aura de forte chance d'avoir des troubles rénales.

Les perfusions peuvent s’avérer inévitables pour réhydrater l’animal mais aussi accroître le refroidissement de l’intérieur.

Le vétérinaire utilisera aussi des corticoïdes pour protéger le cerveau de l'œdème mortel.

Il évaluera selon les cas les fonctions rénale et cardiaque.